lundi 19 septembre 2016

263

Qui dit mois de septembre, dit rentrée et dit bonnes résolutions ! Bon je sais, pour certains, les bonnes résolutions se prennent le 1er janvier mais mieux vaut deux fois qu'une non ? Et puis cette histoire de date ou de résolution en vrai n'a pas trop d'importance vu que je ne les respecte jamais, mais ça faisait une bonne intro à cet article ^^
Quelle est donc cette résolution ? Tout simplement, celle dont je parlais dans mon dernier article : je veux coudre et tricoter pour moi, et rien que pour moi. Deuxième article donc dans le thème "tout pour ma pomme et rien pour les autres" !


Depuis quelques mois, je passe beaucoup plus de temps à tricoter qu'à coudre. Rapport au temps que je peux consacrer à mes loisirs créatifs. Avec un puis deux bébés, ce temps s'est pas mal raccourci et j'arrive plus facilement à tricoter 5 minutes par ci ou par là qu'à coudre. J'ai toujours eu besoin de grandes plages horaires pour m'installer devant ma machine à coudre, et du calme aussi ! Bon depuis un an et demi, j'ai appris à coudre avec un assistant très intéressé par tous les boutons, mais ça ne me détend pas autant qu'avant.
Alors, pour optimiser les 10 minutes de bain, les 15 minutes de lecture tout seul ou la demie heure de vidage de placard, le tricot est parfait ! Et puis, il faut que j'éduque mes enfants à la phrase fétiche des tricoteuses : "je finis mon rang et j'arrive !" (spécial dédicace à Antigone ;-) )
Tout ça pour dire que j'ai beaucoup fait chauffer mes aiguilles, j'ai encore deux pulls à vous présenter, sans compter celui qui est actuellement en cours. 

Ce pull Robin, de Josée Paquin, est un projet de longue date. J'ai eu l'idée, il y a un peu plus de deux ans. J'avais dans ma garde robe, ce short vert un peu pétant, mais j'avais du mal à trouver un pull qui lui aille. J'ai très vite imaginé une marinière blanche et verte. Pas la peine de te dire que c'était introuvable dans le commerce, je me suis donc lancée dans la recherche du patron parfait et de la laine parfaite.



Le patron fut assez vite trouvé : le pull Robin répondait à mes envies du moment : rayure, loose, laine pas trop grosse, sans couture. Le fait qu'il soit en français était un gros bonus. Un petit tour dans la galerie des projets pour vérifier que le pull était canon sur toutes les morphologies, avec des photos de qualité ou non (souvent, j'aime la version de la créatrice mais pas du tout celles des tricoteuses, la faute à de belles photos et à un design approximatif j'imagine) et j'étais conquise.
La laine a été plus longue a trouvée. Je voulais du coton car ce pull n'allait servir qu'en été avec ce short vert (oui je suis un peu dingue de tricoter un pull en 3.5mm pour aller avec seulement un seul de mes vêtements !) et il fallait que le vert soit le plus proche possible de la couleur du short. Dur de se rendre compte des couleurs par internet. Mais, j'ai fait du mieux que j'ai pu en allant vérifier sur Raverly et en allant regarder sur un autre ordinateur pour changer d'écran. Après toutes ces recherches, mon choix s'est porté sur le coton Safran de Drops en coloris vert et écru (18 et 04 chez Kalidou), à la réception le vert était un peu plus "fade" que ce que j'imaginais. Fade dans le sens moins lumineux, plus mat que le vert de mon short. Mais, les deux fonctionnent quand même bien ensemble.

 Et pendant l'été 2014, j'ai commencé à le tricoter. C'est un top down, on commence par le haut et on finit en bas, avec des manches raglans. Aucune difficulté dans le patron, c'est une méthode ultra courante.
Mais, au cours d'une après midi avec des copines, je me suis totalement plantée dans mon raglan. Au lieu d'augmenter tous les deux rangs, je l'ai fait tous les rangs ! Et oui, comme on tricote en rond, il n'y a pas de rang envers et il faut être un minimum concentré pour ne pas se planter.
Et comme j'étais enceinte de l’Héritier, en plein dans mon premier trimestre je-pleure-je-déprime-je-ne-fais-rien-de-mes-journées j'ai laissé tomber.
L'année est passée, puis l'été, puis une nouvelle année et nous voilà au printemps 2016, avec une Lirbis toute motivée pour le tricot et une grosse envie de vider ses placards de ses encours. Mon projet de l'été était tout trouvé : terminer le pull Robin et enfin débarrasser mon stash de toutes ses pelotes.



Pour rependre le tricot sereinement, j'ai décidé de tout détricoter, de faire un échantillon et de recommencer de zéro.
J'ai tricoté la taille M, mon échantillon était un poil plus petit et je ne voulais pas trop d'aisance, c'était parfait.

J'ai pas mal modifié le patron pour avoir le pull parfait :
- L'encolure est moins large : j'ai suivi les instructions de la taille XS.
- La séparation des manches et du corps a été faite plus tôt que prévu. Je ne voulais pas de manches trop chauve souris, j'ai séparé après la troisième rayure.
- Je n'ai pas fait les diminutions du corps, pour avoir un corps tout droit et pas en trapèze inversé. Car comme j'ai séparé les manches plus tôt, mon corps était moins large.
- J'ai fait beaucoup moins de rang raccourcis dans le dos que prévu. Je trouvais que le pull descendait trop bas. Résultat je n'en ai pas fait assez et ces quelques rangs raccourcis comblent à peine mon dos voûté.

Et la grande nouveauté de ce projet a été le test des aiguilles 23cm pour tricoter les manches en rond sans magic loop. Après un début plutôt compliqué, la prise en main est quand même très aléatoire, j'ai réussi à trouver une méthode. Et je peux t'assurer que c'est super agréable de tricoter sans passer son temps à tirer sur les câbles et à changer les mailles d'aiguilles. La tenue reste très périlleuse et j'ai toujours l'impression que je vais perdre mes mailles et mes aiguilles à tout instant, mais le confort de tricot vaut bien tous ces efforts.

J'ai trouvé le patron très bien expliqué, avec des points réguliers pour connaitre le nombre de mailles et ou de cm qu'il nous faut. J'ai découvert une super désigneuse de patron et mon en cours du moment est d'elle aussi !
La laine a été une bonne découverte, le brin ne se dédouble que très peu, le rendu est très régulier ce qui est rare avec le coton. Et le pull ne pèse même pas une tonne ! Le choix des couleurs est dingue comme d'habitude avec Drops. Par contre ce n'est pas du tout un coton brillant comme celui de Cascade Yarns, il est très mat.


Pour éviter l'effet escalier au niveau du changement de couleur des rayures, j'ai testé la méthode de Drops, qui consiste à relever la maille du rang précédent et à la tricoter avec la première maille de l'autre couleur. Ce n'est pas clair du tout ce que j'explique mais la vidéo en lien est très bien faite ! Le résultat n'est pas parfait, mais je ne crois pas qu'une méthode parfaite existe, mais de loin ça passe sans soucis. Comme tu peux le voir sur la photo au dessus.

J'ai adoré tricoté ce pull, les rayures le font monter super vite et on se rend bien compte de l'avancé du travail, surtout pour les manches.
Bref les rayures c'est la vie !

4 commentaires:

  1. très sympa ce pull! et en effet il rend très bien avec ton short!

    RépondreSupprimer
  2. OK, un pull en 3.5 pour UN short, c'est digne d'Antigone :) !
    Mais sinon, le résultat est très sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu comment Antigone finie, je n'ai pas envie de faire la même chose ^^

      Supprimer

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis