lundi 4 janvier 2016

251

Très bonne année 2016 !

Et quoi de mieux pour commencer cette nouvelle année qu'un nouveau post. Enfin ! Je ne t'invite pas à aller voir la date du dernier post, tu risques de faire une syncope. Dommage pour ce début d'année ^^

Mais vois tu, j'ai une bonne raison (j'ai toujours une bonne raison, tu peux demander à Superman, je suis la fille de mauvaise foi, qui a TOUJOURS raison !). Je suis passée, début septembre, en mode hibernation. Pour à peu près 3 - 4 mois. Si tu sais lire entre les lignes (ou que tu as vu la nouvelle sur Instagram) tu comprendra, sinon tu vas très vite avoir la réponse.


J'ai repris tranquillement mes activités créatives début décembre. Avec du tricot, ça permet de continuer de faire le mollusque sur le canapé devant une bonne série télé. Et j'avais un pull pour le coloc' en cours. Il fallait que je le termine avant qu'il lui aille trop petit.
Mais point de tricot et point de coloc' (ou presque, je dis ça, je dis rien) aujourd'hui. On va causer couture. Alors, je te le dis tout de suite, je te sors du réchauffé. Deux hauts cousus avec le même patron et datant de cet été.


Je te parlais, dans cet article, de mon envie d'ample, de facile à porter et à assortir au quotidien. La blouse La Rousse correspondait parfaitement à ce cahier des charges. J'ai donc continué sur ma lancée en cousant deux blouses Carme de Pauline Alice. Ce patron est devenu mon best seller ! Puisque me voici à 4 réalisations (les deux premières ici et ), ce qui est un record chez moi qui ne couds jamais deux fois la même chose. Enfin, quand on a le patron parfait, on ne se pose pas 15.000 questions.
Mais ce qui a été surtout motivant dans le fait de re-coudre cette blouse, c'est que je ne rentre plus dans mes deux précédentes coutures. Merci la grossesse et le changement de forme du corps. J'ai pris des hanches et des seins et comme les deux blouses étaient ajustées, c'est fichu !


Pour ces deux versions, j'ai décidé de me simplifier un peu la vie. La couture avec le coloc' demande à certains moments quelques ajustements de timing. Alors pas de plastron. De toute façon, je voulais quelque chose de simple et épuré. Pour ce faire, au moment de la découpe du tissus, j'ai superposé le patron du plastron et du devant, en faisant bien coïncider les lignes et roule ma poule !

Ma première version a été réalisée en chambray de Mondial Tissus. Un joli bleu parsemé d'ancres. Le tissus est un poil rigide ce qui ne donne pas un tombé toujours seyant. Mais gros coup de foudre pour ces petites ancres, je ne voyais pas un autre haut dedans.
Ma deuxième version a été coupée dans du polycoton A nana's Fabric. Je suis tombée amoureuse de ce tissus : du doré, du léger, du kitsch avec des ananas. Bref, le combo parfait pour moi ! Ce qui m'empêche de réaliser toute ma garde robe dedans ? Le prix et les diverses rumeurs de cet été autour de la créatrice (Aime comme Marie). Mais je suis faible et je sais que je vais re-craquer pour un autre tissus de la collection.
Au niveau couture, aucun soucis pour ces deux tissus. Ils ne glissent pas, marquent bien au fer à repasser (un régal pour la patte de boutonnage). Pour la qualité, je les ai portés tout l'été (en alternant avec la blouse La Rousse), le chambray a légèrement rétréci, mais c'est de ma faute, je ne lave jamais mes tissus avant la couture, et le polycoton comment à légèrement bouloché. Par contre, j'aime beaucoup le mélange polyester et coton, qui donne un très joli drapé et qui évite le repassage en sortie de machine à laver.


Je ne pense pas pouvoir montrer beaucoup de couture pour ma pomme dans les mois à venir. La raison saute aux yeux sur ces photos ^^ Et oui, un petit deuz' est en route, arrivée prévue fin mai. Et vu le joli stock de vêtement de grossesse, et la grosse interrogations de mes formes post accouchement je ne pense pas coudre pour moi. On verra l'été prochain, voir en septembre, ce qui est resté et ce qui est partit !
Parce que c'est le grand tabou de la grossesse : l'après grossesse. On te dit toujours que tu vas perdre tes kilos pris (plus ou moins rapidement, j'ai eu de la chance ce fut rapide et sans fatigue). Mais tu peux très bien tout avoir perdu et ne plus rentrer dans tes anciens vêtements. C'est mon cas, je n'ai pas encore eu le courage de faire le tri dans ma penderie, mais je sais que je vais pleurer. A vue d’œil, je pense que 80% de mes anciens vêtements ne me vont plus. Les pantalons sont serrés au niveau hanche et cuisse et les hauts au niveau de la poitrine.
Alors, je vais attendre. Pour voir les conséquences physiques de cette nouvelle grossesse. Et, je n'ai pas encore eu le temps d'apprivoiser mon nouveau corps, qu'il va encore changer. Faites des gosses qu'ils disaient ! Je te jure, si ils ne nous apportent pas notre petit déj' au lit dans 5 ans, je démissionne ;-)


J'ai réussi à faire cette série de photo in extremis (sauf la dernière avec le coloc' qui date de cet été). Le ventre des 4 mois de grossesse commence à être bien serré. J'espère pouvoir te montrer assez rapidement, la dernière couture en date : un haut pour les fêtes, cousu exprès en mode bidon compatible. Après, on laissera la place au tricot, au coloc, voir au deuxième coloc. Et le mois de mai va très vite être là ! (En y pensant, je varie entre "Youhou" et "Mon Dieu on est tarés !")

5 commentaires:

  1. Toutes mes félicitations ! Pour être honnête, j'hésite aussi avec "ils sont fous !". Vos deux colocs auront combien d'écart ? Mon fils a bientôt 2 ans, et il est tellement énergique qu'on ne se voit pas avec un 2ème pour le moment... Je compatis pour la garde-robe, moi, j'ai eu du mal à perdre mes kilos, mais mon ventre est presque plat maintenant, et je remets pas mal de mes vêtements d'avant. Mais j'en ai de plusieurs tailles, un tri va s'imposer aussi !
    En tout cas, ça fait plaisir de te revoir par ici, et en pleine(s) forme(s) !

    RépondreSupprimer
  2. Oula oui, il fallait se sentir "d'enchainer" ! hihi !
    En tout cas toutes mes félicitations ! Et les deux chemises sont très réussies !

    RépondreSupprimer
  3. Félicitations ! /* & moi j'ai enchaîné et ce n'est que du bonheur. Une année un peu dure mais après, ça roule tout seul, les étapes se passent à deux (propreté, nuits, bouffe, rangement de chambre, école, ...) et c'est quand même bien mieux de ne pas avoir à sortir des couches pour y retourner. Mais ce n'est que mon avis ! */
    Niveau corps, soyons honnêtes, c'est un peu chaud par contre. Pas le temps de se remettre de la première (il faut 12 mois me disait mon doc) que la deuxième était entamée ! & elle a laissé des traces dans ma garde robe car oui, les hanches sont plus larges /* les pieds aussi !!! faut changer jusqu'aux chaussures, c'est NUL !!! */, la taille paradoxalement plus fine /* effet d'optique mais laissez-moi rêver !!! */, les seins plus lourds ...
    Et sinon, ces deux blouses sont charmantes, même sans le plastron & la photo assortie du bloomer et de la blouse me fait craquer !
    2016 s'annonce plein de jolis tricots et minis cousettes ici !!! /* & c'est cooool ! */

    RépondreSupprimer
  4. oh! félicitations!
    et qu'elles sont jolies ces blouses *_*

    RépondreSupprimer
  5. Très en retard... je n'avais pas vu tes posts! Félicitations tout d'abord. Ces deux chemises sont vraiment belles, et le bidon dessous aussi. Pour la forme après grossesse... effectivement, même en reperdant tout, on a pas la même taille. Les hanches s'élargissent à l'accouchement, et ne reprennent pas leurs formes initiales. Ce n'est pas du poids, du gras. C'est juste une autre forme, belle aussi. Je ne rentrerai plus jamais dans mes vêtements d'avant, pourtant mon poids sur la balance est plus léger qu'avant ma première grossesse. Bonne grossesse, et bon pouponnage, le premier n'est pas vieux.

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis